Combien de migrant·e·s s’installent en Suisse ?

MMI 1

Si vous rencontrez des problèmes avec l’affichage de l’indicateur, cliquez ici pour le voir dans un nouvel onglet de votre navigateur.

Globalement, un nombre plus élevé de personnes étrangères est entré en Suisse qu’il n’en est parti : le solde migratoire de la Suisse a ainsi été positif durant l’ensemble des 25 dernières années. Pourtant, si ce solde est très élevé depuis 2007, il n’en a pas toujours été ainsi : par exemple, il était extrêmement faible durant le milieu des années 1990, une période caractérisée par une immigration en forte baisse en raison de la conjoncture économique.

Le solde migratoire se répartit en deux : près de la moitié est constitué de ressortissant·e·s des pays de l’UE/AELE, l’autre moitié de ressortissant·e·s des États tiers. Parmi les pays de l’UE/AELE, l’Allemagne, le Portugal et la France ont contribué à la plus grande partie du solde migratoire, tandis que les pays de l’Ancienne Yougoslavie ont été les principaux contributeurs parmi les États tiers. Chaque pays présente cependant ses propres spécificités, ce que les graphiques illustrent.

Alors que les flux de ressortissant·e·s d’Europe et d’Afrique sont majoritairement masculins, ceux en provenance et à destination des autres continents sont composés d’une majorité de femmes. Les personnes jeunes dominent l’ensemble de ces flux.

Où les personnes nouvellement arrivées s’installent-elles ?

Comment le statut légal des migrant·e·s évolue-t-il ?

Quelle proportion de migrant·e·s est naturalisée au fil du temps ?

Quelle proportion de migrant·e·s quitte la Suisse au fil du temps ?

Définitions

Émigration (sortie) : ressortissant·e·s étranger·ère·s ayant quitté la Suisse

Immigration (entrée) : ressortissant·e·s étranger·ère·s ayant immigré en Suisse

Solde migratoire : différence entre l’immigration et l’émigration de la population étrangère

Source : Office fédéral de la statistique STATWEB

Note méthodologique : Les figures présentent le nombre d’arrivées, de départs ainsi que le solde migratoire (différence entre arrivées et départs), pour les personnes de nationalité étrangère (à l’exclusion des Suisses ayant la double nationalité).

Si vous souhaitez accéder aux fichiers de données complètes (excel), veuillez adresser vos demandes à info@nccr-onthemove.ch.