Combien de requérant·e·s d’asile y a-t-il en Suisse ?

MMI 3

Si vous rencontrez des problèmes avec l’affichage de l’indicateur, cliquez ici pour le voir dans un nouvel onglet de votre navigateur.

En 2014, il y avait en Suisse 28’600 requérant·e·s d’asile (permis N) et 19’400 personnes au bénéfice d’une admission provisoire (permis F), des chiffres en légère augmentation. Ceci représente au total une proportion de 0,6 % de la population permanente et de 2,3 % de la population étrangère.

Les requérant·e·s d’asile et personnes admises à titre provisoire sont attribué·e·s aux différents cantons en fonction de la taille de la population cantonale. Cette clé de répartition explique la faible variation entre les cantons. En 2014, la proportion de requérant·s / personnes admises provisoirement variait peu, entre 20,3 pour 1’000 habitant·s (Berne) et 12,3 pour 1’000 (Uri). Les variations découlent des départs de la Suisse ou des décisions d’octroi d’une autorisation de séjour par les autorités dans le cadre de la procédure d’asile.

Entre 2010 et 2014, le nombre de personnes dans la procédure a augmenté partout sauf à Uri, où il est resté stable. L’augmentation a été la plus importante, en termes relatifs, dans les cantons du Jura et de Lucerne.

À l’échelle des communes, en revanche, les taux varient d’une manière considérable, puisqu’un nombre élevé de requérant·e·s d’asile est attribué à un centre d’accueil. De nombreuses communes ne dénombrent aucune personne en procédure d’asile dans leur population fin 2014, parmi lesquelles les communes de Gland (VD), Bagnes (VS) ou Treyvaux (FR), communes qui comptent pourtant chacune plus de 8’000 habitant·e·s. D’autres communes, telles Schluein (GR) ou Hohentannen (TG), accueillent par contre un·e requérant·e d’asile ou personne admise provisoirement pour 10 habitant·e·s.

Comparer les taux de personnes en procédure d’asile avec les pays européens

Définitions

Permis N : requérant·e d’asile

Permis F : admission provisoire (dans le cadre d’une demande d’asile)

Population résidente permanente : population suisse et étrangère avec un permis de séjour d’une durée de plus de 12 mois. Depuis 2011, la population résidente permanente inclut également la population étrangère avec un permis F ou N présente depuis 12 mois ou plus en Suisse

Population résidente non permanente : population étrangère titulaire d’une autorisation de séjour de courte durée qui réside en Suisse durant moins d’un an

Source : Office fédéral de la statistique, statistique STATPOP (2010–2014)

Note méthodologique : Les taux de requérant·e·s d’asile / personnes au bénéfice d’une admission provisoires sont calculés en divisant le nombre de personnes ayant un permis N ou F par la population résidente permanente et non permanente. Les requérant·e·s d’asile entrent dans la population permanente après une année de présence en Suisse uniquement. Les chiffres mentionnés sont issus de la statistique de la population STATPOP et peuvent être légèrement différents de ceux publiés par le Secrétariat d’État aux migrations.

à Si vous souhaitez accéder aux fichiers de données complètes (excel), veuillez adresser vos demandes à info@nccr-onthemove.ch.