Où les personnes de nationalité suisse migrent-elles ?

MMI 11

Si vous rencontrez des problèmes avec l’affichage de l’indicateur, cliquez ici pour le voir dans un nouvel onglet de votre navigateur.

Les Suisses traversent également les frontières : on dénombre chaque année près de 50’000 arrivées et départs de citoyen·ne·s helvétiques, en provenance ou destination du reste du monde. En 2014, leurs principaux pays de destination étaient la France, l’Allemagne, les États-Unis et le Royaume-Uni. Ces destinations concernent en premier lieu des personnes en âge d’exercer une activité lucrative, indiquant que les départs internationaux sont liés à des motifs professionnels. Cette tranche d’âge étant marquée par la formation de couples, il est probable que des motifs familiaux interviennent également.

Le solde migratoire entre la Suisse et les pays étrangers pour la période de 2011 à 2014 permet de différencier ces flux.

Le nombre net de départs – c’est-à-dire un nombre plus élevé de départs que d’arrivées – est de 3’200 Suisses en direction de l’Allemagne, 2’000 en direction de la France, 1’500 en direction de la Thaïlande et 1’300 en direction du Royaume-Uni. Ce nombre est inférieur à 600 personnes pour les États-Unis, ce qui suggère que cette destination est plutôt temporaire.

On observe par ailleurs un retour net – soit un nombre d’arrivées en Suisse plus important que de départs en direction de ces pays – de citoyen·ne·s suisses en provenance d’Europe du Sud (Italie, Grèce, Espagne) durant cette même période.

Où vivent les Suisses de l’étranger ?

Source : Office fédéral de la statistique, statistique STATPOP (2010–2014)

Note méthodologique : Le pays de résidence après le départ de Suisse ou avant le retour est enregistré au moment de la déclaration du mouvement migratoire. Cependant, des valeurs manquantes s’observent pour environ 15 % des départs et 10 % des arrivées des Suisses. Ces informations manquantes ont été réparties d’une manière proportionnelle aux différents pays. Seuls les mouvements accompagnés d’un changement de domicile sont pris en compte dans cette statistique : ainsi, les personnes qui conservent leur domicile principal en Suisse (ou qui en ont déjà un au moment de leur retour en Suisse) ne sont pas enregistrées.

Si vous souhaitez accéder aux fichiers de données complètes (excel), veuillez adresser vos demandes à info@nccr-onthemove.ch.